enfrit
Accueil / Autres actualités / Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie: Appel à projets stratégiques 2014-2020

Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie: Appel à projets stratégiques 2014-2020

Le Département de la Programmation de la Région Sicilienne, en sa qualité d’Autorité de Gestion du Programme IEV de Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie 2014-2020, a publié l’Avis public n. 02/2019 pour la présentation, avec la procédure « en une étape », de projets de coopération stratégiques dans le cadre des trois objectifs thématiques du programme.

L’enveloppe financière communautaire allouée à l’Avis public s’élève à 14 millions d’euros, répartis entre les trois objectifs thématiques suivants:

1. Développement des PMEs et de l’entreprenariat : 1.800.000,00 euros pour les priorités 1.1 et 1.2

2. Soutien à l’éducation, la recherche, le développement technologique et l’innovation : 4.849.735,86 euros pour les priorités 2.1 et 2.3

3. Protection de l’environnement et adaptation au changement climatique : 7.350.264,14 euros pour les priorités 3.1 et 3.2

La date limite de soumission des propositions de projet est le 17 décembre 2019.

Dans le cadre de l’Avis ils peuvent participer aux propositions de projets des organisations publiques et privées avec siège dans le territoire de la Sicile et de la Tunisie, avec les restrictions prévus dans l’avis n. 01/2017, ainsi que des ministères et organismes nationaux italiens sous le contrôle du gouvernement dont le siège est Rome avec une compétence et un intérêt national.

La durée maximale des projets est de 24 mois et un partenariat de projet doit être constitué par un minimum de 4 partenaires (y inclus le Demandeur), dont au moins 2 sont établis en Italie et 2 en Tunisie dans les territoires cibles, tandis que le nombre maximum de partenaires par projet est de 8.

La contribution par projet varie entre un minimum de € 1.200.000 et un maximum de € 1.800.000 jusqu’à 90 % du cout totale.

Avec les projets stratégiques, le programme Italie Tunisie vise à promouvoir des innovations pertinentes pour les politiques et les effets allant au-delà de la durée du projet. Les propositions de projet doivent pouvoir intercepter et satisfaire les besoins du territoire et impliquer des acteurs publics et privés nationaux, régionaux et locaux possédant une vaste expérience consolidée et des compétences capables de déterminer l’évolution des secteurs concernés. Dans le même temps, ils devront mener des actions de capitalisation visant à assurer une gestion systématique des connaissances acquises dans le cadre du programme.

Plus d’information et l’information originale disponibles ici.